test

Biotechnologie blanche : une révolution prometteuse [Infographie & Article]

La préservation de l’environnement, les fluctuations du prix du pétrole qui se raréfiera bien un jour rare, sont les principales raisons pour pousser les recherches dans le domaine des biotechnologies. La biotechnologie blanche apporterait une véritable révolution dans les procédés industriels et offrirait des perspectives prometteuses à ce secteur.

Les avantages de la biotechnologie blanche

La biotechnologie blanche utilise des cellules vivantes ou leurs enzymes pour la fabrication de produits chimiques. Elle est considérée comme la solution unique pour se détourner des procédés chimiques traditionnels estimés trop onéreux et nuisibles pour la santé et l’environnement. Mobilisant moins de ressources que les procédés connus pour la fabrication de biens industriels, elle provoque moins de déchets et de résidus.

Utilisant des matières premières renouvelables, elle émet moins de gaz à effet de serre et d’effets nocifs dans l’eau et l’air. Et comme les produits biochimiques ont été constatés plus écologiques, moins onéreux à fabriquer et plus durables, les procédés de la biotechnologie blanche sont appelés à remplacer les systèmes de production à partir de combustibles fossiles. Il en est ainsi du bioplastique qui offre l’avantage d’être biodégradable par rapport au plastique produit à partir du pétrole.

Un avenir prometteur pour l’industrie

Les biotechnologies blanches, auparavant confinées dans le milieu agroalimentaire ou pharmaceutique se déploient maintenant dans d’autres domaines : emballage, cosmétique, fibres, plastique, textile, parfums, etc. Le marché des produits fournis par les biotechnologies blanches a augmenté de 160 % en cinq années, au niveau mondial, et le chiffre d’affaires devra, selon certaines estimations, s’élever à 300 milliards d’euros à 2015. Enfin, d’ici 2020, 15 % de toutes les productions chimiques devront être réalisés à partir de procédés technologiques, selon un objectif posé par l’Union européenne. L’ambition est d’améliorer le rendement des procédés de bioconversion par rapport à ceux qui se basent sur le pétrole. L’engouement pour les technologies a été favorisé par les progrès effectués dans d’autres domaines scientifiques, et des efforts sont déployés pour sensibiliser le monde industriel sur les perspectives prometteuses qu’elles peuvent offrir. Il en est ainsi de la conférence- débat organisée par Sup’Biotech réunissant experts et entrepreneurs européens, qui s’est tenue le 11 avril 2014 à à l’ESME Sudria Paris-Montparnasse. Lors de cet évènement, des spécialistes ont exposé, entre autres, les possibilités offertes par les biotechnologies blanches dans le domaine de l’industrie automobile, les consommables, les jouets, les additifs alimentaires, les entités qui soutiennent les découvertes et privilégient les efforts d’innovation dans le domaine. Les blocages sont nombreux, comme la réticence à travailler sur le vivant, la nécessité de mobiliser des compétences multidisciplinaires, etc. Mais les diverses manifestations comme cette grande marche aux Etats Unies, finiront bien par porter leurs fruits et pousser les gouvernements à envisager des solutions concrètes pour que l’humanité vive dans une planète propre.

Notre Infographie

3 - Solaire Photovoltaïque