Aspirine.jpg 3 études clinique menées par le professeur Peter Rothwell et son équipe (fondateur de l'Unité de Recherche sur la Prévention des Accidents Vasculaires Cérébraux à l'Université d'Oxford -voir sa bibliographie-) montrent qu'une prise quotidienne d'aspirine semblerait prévenir l’apparition de cancers, elle permettrait également de ralentir leurs évolutions. De nouvelles propriétés prometteuses pour l’aspirine qui a également des propriétés intéressantes pour la prévention des risques cardiovasculaires. Les scientifiques doivent maintenant travailler à maintenir ces propriétés tout en diminuant les effets négatifs qu’induisent un tel traitement préventif pris sur de longues périodes (risques d’hémorragie notamment).

Pour poursuivre cette réflexion rendez-vous sur Expernova.com ou vous pourrez identifier 62 experts (répartis dans 22 centres de recherches) travaillant sur les effets de l’aspirine dans la prévention et le traitement du cancer.