test2

Le solaire photovoltaïque, cette source d’énergie prometteuse

La transformation du rayonnement solaire en énergie électrique ne relève plus du rêve et la maîtrise de la technologie de l’énergie solaire photovoltaïque est devenue un objectif pour satisfaire les besoins croissants en énergie dans le monde

Ses principaux avantages

L’énergie solaire est considérée comme une des solutions miracles pour ne plus dépendre des énergies fossiles en passe de se raréfier, au prix changeant, et présentant une menace sérieuse pour l’environnement. Actuellement, l’énergie solaire photovoltaïque se trouve sur une calculette comme sur des toits situés en pleine ville. Elle permet aux localités isolées de bénéficier de l’électricité. La source principale d’énergie, le rayonnement solaire, est surabondante, renouvelable, non polluante et gratuite. Dans le système photovoltaïque, l’électricité est produite par l’énergie solaire par l’intermédiaire de matériaux. Les pièces du système photovoltaïque étant fixes, elles ne sont pas exposées à l’usure, ne demandent ni combustible ni entretien, et l’installation du système ne requiert pas l’intervention d’un technicien hautement spécialisé. Les panneaux sont fabriqués à partir de matériaux conçus pour résister aux intempéries les plus rudes, et selon les estimations, ils peuvent avoir une durée de vie de 20 à 35 ans. La tendance est à la création de projets photovoltaïques géants de plusieurs centaines de MW.

La ressource des grands enjeux

L’énergie solaire est l’énergie renouvelable la plus prisée après l’hydraulique et l’éolienne puisque près de 147 milliards de dollars auraient été investis dans le monde pour développer la technologie. Une directive européenne a fixé qu’en 2020, 23% de l’énergie produite devrait être obtenue à partir de sources renouvelables, et à l’horizon 2020, l’objectif est de produire 5,4 GW d’électricité à partir de l’énergie solaire. Des problèmes restent à résoudre. Il en est ainsi du rayonnement solaire qui n’a pas la même intensité selon les régions et selon la période de l’année.

De même, si l’électricité produite n’entraîne aucune pollution, les étapes pour la fabrication, la pose et la suppression des panneaux constituent toujours des menaces pour l’environnement. A titre d’exemple, d’ici à 2020, l’Europe devra traiter 350 000 tonnes de déchets par an, et en 2015, le recyclage de 85 % des matériaux provenant des panneaux usagés devra être envisagé. Face à la suprématie du dragon chinois dans la fabrication des panneaux photovoltaïques et à la baisse progressive des prix de production, bon nombre d’entreprises européennes ont dû déposer leur bilan.

L’Europe entend toutefois conserver son avancement technologique en matière de R&D dans la filière photovoltaïque. Le premier défi à relever est de produire à moindre coût des cellules photovoltaïques plus efficaces : l’ambition est de pouvoir fournir des cellules avec un rendement de 50% avant 2020. Le second est de trouver le moyen le plus efficace pour stocker l’énergie solaire.